06202024Headline:

TOURBILLON-D-EMOTIONS par Nacrita LEP BIBOM

bibom12-261x300Je m’appelle Nacrita LEP BIBOM et je suis née au Cameroun au lieu des années 80. J’y étudie jusqu’à l’obtention de mon bac littéraire, puis pour des raisons familiales je serai amenée à m’installer en France où je ferrai mes études supérieures en gestion.
Très jeune, j’étais déjà passionnée par la lecture. Je lisais tout ce qui me tombait sous la main. La littérature des programmes scolaires en passant par des revues et autres. Étant donnée que le coût du livre même s’il est à la hauteur de l’œuvre littéraire n’était pas plus qu’aujourd’hui à la portée de toutes les bourses, je ne pouvais pas avoir d’auteur de prédilection et me contentait de lire tel ou tel livre qui me tombait sous la main. Cela a d’ailleurs été bénéfique car si j’ai été fortement influencée par mes lectures, je n’en ai pas moins conservée une large ouverture d’esprit qui me permet aujourd’hui d’envisager divers point de vue ou diverses opinions parfois même contradictoires en un même sein. Puis progressivement, je vais commencer à avoir une préférence pour les ouvrages qui traitent de la vie tout simplement.
Je suis contre toute injustice, notamment celle subit par les femmes et les enfants. Par conséquent, je suis une partisane de la liberté des individus mais aussi celle des groupes à s’épanouir dans l’identité qu’ils ont choisi. Tout cela représente pour moi, autant de raisons pour écrire.

Qu’est-ce qui a inspiré cette œuvre.
La vie tout simplement. La votre, la mienne. J ai voulu raconter la vie au travers des émotions. J’ai voulu présenter l’humain que l’on oublie tous trop souvent. Face aux grands enjeux de ce monde, on oublie souvent l’essentiel. L’humain qui est alors l’élément clé de la vie est mis de coté, on ignore ce qu’il est et ce qu’il vit. On ne le voit qu’à travers ces grands enjeux, à travers ses obligations, à travers ses devoirs.
J’ai voulu présenter la partie invisible. Celle que cache un sourire. Celle qui est maquillée, camouflée. Celle qui fait notre âme. Notre être.  J’ai récemment publié sur mon blog un papier qui répondait en partie à cette question. J’invite les lecteurs à le découvrir à partir du lien

http://nacrita.blog.free.fr/index.php?post/2011/04/08/TOURBILLON-D-EMOTIONS

Sa matérialisation.
Vous savez, un tourbillon ça ne prévient pas, ça ne cherche pas non plus de midi à quatorze heures. Cela s’impose et nous emporte dans un tourbillonnement qui nous laisse vidée et avachie. C’est un peu comme cela que j’ai écrit ce recueil. J’avais des choses à dire, des émotions à transmettre. Une existentialité à revendiquer. Cela s’est imposé à moi à la manière d’un tourbillon. J’ai écris jusqu’à ce que tout ai été dis. Ensuite je me suis arrêtée et je suis passée à la rédaction de d’autres choses.

Contexte de rédaction.
Comme je l’ai indiqué plus haut, ma passion pour l’écriture naît assez tôt. Mais je n’ai jamais ambitionné d’être publié par une grande maison d’édition. Chaque fois que je me suis retrouvée face à une feuille, c’était non pas dans le but de d’atteindre une
tiers personne, mais plutôt dans celui de m’exprimer, de confier à ce papier le fond de ma pensée. De la construire ou de la structurer. J’écris dans le but de canaliser mes émotions, mes idées.Progressivement, j’ai commencé à faire lire mes textes à des amis. C’est l’un d’eux
qui en fera un jour part à mon éditeur.

Cet œuvre est donc avant tout une collection donc la moitié des textes étaient déjà existantes. Ils ont tous été sélectionnés lorsque j’ai été contacté par l’harmattan. Ils sont inspirés par les événements de la vie de tous les jours, les combats que nous menons pour trouver ou conserver une place dans nos différentes sociétés.

Anecdotes et coulisses qui entourent l’œuvre.
Oh des anecdotes y en a eu. Énormément. Mais celle qui m’a marqué entre toutes est la suivante : Avant j’écrivais, je m’amusais, je réfléchissais sur papier et, c’était exaltant. Un jour il a fallu que je sois publié et que je prépare une série de textes digestes pour le public. Et c’est là à ce moment que j’ai vraiment réalisé que j’étais une auteur. Et pourtant  ce n’est pas faute de ne l’avoir pas été toute ma vie ! (Rires).

Nacrita bom

Résumé de cette œuvre.
Tourbillon d’émotions est un recueil de nouvelles qui aborde divers thèmes de sociétés en mettant l’humain au centre de tout sans toutefois ignorer l’environnement dans lequel il évolue et les codes sociétaux qui régissent cet environnement. Les sujets sont parfois abordés sous forme de récits, parfois sous forme de confession et tantôt sous forme de poésie. On y découvre un style littéraire qui rie de la vie pour ne plus pleurer, chante et danse pour tromper la fatalité. Une fatalité qui n’existe pas, car pour moi, il n’est jamais trop tard pour se réapproprier sa propre vie !

 

 

CONSEIL DE LA RÉDACTION : très bon livre et surtout l’on reste captivé du début jusqu’à la fin 

vivement conseillé a nos lecteurs  et prochainement une  autre  interview exclusive de notre Nacrita LEP BIBOM

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

You must be Logged in to post comment.