04252024Headline:

Le journaliste Emmanuel Yimga en prison pour « trouble à l’ordre public » QU’ELLE HONTE !

Le journaliste Emmanuel Yimga en grève de la faim au lycée de New-Bell INCROYABLE MAIS VRAI

Le patron du journal L’Ouragan indépendant accuse la direction de cet établissement scolaire de Douala de s’en prendre à son enfant pour lui faire payer ses dénonciations.Ce lundi 1er Juin 2015, entre 10 heures et 13 heures, Emmanuel Yimga a enclenché un mouvement de protestation devant l’entrée du lycée bilingue de New-Bell.
Conduit dans les locaux de la police le journaliste qui lui était décidé à sa grève de la faim devant le lycée de new-bell.

Assis à même le sol sur une natte ,bouche bâillonnée à l’aide du sparadrap,sac noir et armé de sa pancarte.
Pancarte ayant un texte bien explicite portant deux feuilles de papier format A4 . Les encouragements de la foule fusent. la foule qui ne cesse de l’encourager pour certains et pour d’autres de lui poser des questions

Mon frère cesse ce genre de choses le Cameroun ne connait pas ça 

molla change ton enfant d’école

m’biya s’en fou de nous

la dame là va envoyer une bonne partie a yaoundé massaa

Les faits
1-  Son rejeton se voit attribuer 122 heures d’absence. Nombre d’heures qui vaudrait que le rejeton soit exclu

2- Gros mensonge de la direction du lycée de New-Bell selon confrère

3-Il soutien mordicus que le fait d’avoir dénoncé l’instauration de frais d’Apee (Association de parents d’élèves et enseignants) trop elévés et que cette « Apee » est fictive sans statuts ni règlement intérieur et tous les parents sont obligés d’y adhérer et cela sans aucune autre forme de proces.

4- D’apres lui apres calcule cette somme serait un montant assez faramineux de 165 millions de francs Cfa en faisant payer à chacun de leurs 5000 élèves la somme de 33 000 francs Cfa.

5- Il soutien encore que la menace était claire :

 tente de porter plainte et tu va voir ce que tu nas jamais vu de ta vie

6- Et que c’est son entetement ( lui le père) qui a valu a son fils les 122 heures d’absences

7- Son fils et deux (2) autres enfants ont etés exclu carrement car n’ayant pas payés ces fameux frais d’Ape incriminés de 33.000 cfa

Le journaliste Emmanuel Yimga a tout de même porté plainte contre au tribunal de première instance de Douala-Bonajo contre le proviseur lycée bilingue de New-Bell. la nommée (Madame Eboa). Il a aussi saisi le commissaire aux renseignements généraux et le président de la République.

Verdicte :

Emmanuel Yimga séjourne dans les cellules de la division régionale de la police judiciaire du Littoral, à Douala, depuis le lundi 1er juin 2015. Il a eté interpellé  devant le portail d’entrée du lycée de New-Bell.
Son epouse qui repond a toutes les sollicitations nous informe que son mari est incarcéré pour « trouble à l’ordre public ».

Ainsi va notre pays , il faut savoir si c est pas un bras bien gros de la republique qui a demandé cela ?

Questions :

1. Qui est derriere ces 33 000 D’APE

2. Qui madame EBOA proviseur du lycée de new-bell couvre t’elle ?

3. « trouble à l’ordre public ». OU SONT –ILS CES BARONS QUI NOUS EXPLIQUAIENT que ces lois d’exceptions votées à l assemblée nationale visaient BOKO HARAM ?

4. Le champion du renseignement ( le commissaire aux renseignements généraux )  qui a reçu cette plainte d’Emmanuel YIMGA pourquoi ne mène t-il pas son enquête et fait suivre plus haut ?

5. Un lycée de par son essence n’est pas un lieux d’enrichissement personnel ? ou en groupe ? ou en bande organisé ? alors pourquoi des frais d’Ape sont ils si élevés et obligatoires ?

6. Peut-on être élevè et ne pas être membre de l’Ape ?

emma

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

You must be Logged in to post comment.