05232024Headline:

HSBC : Érythrée

HSBC compte des clients jusqu’à Asmara. Pays fermé et opaque, dirigé d’une main de fer par Issayas Afewerki, figure de la guerre d’indépendance devenu président, l’Erythrée compte néanmoins des drôles de millionnaires. En 1981, Hassen Abdalla Beshir, alors âgé de 24 ans, ouvre un compte chez HSBC à Genève en tant que « banquier ». L’Erythrée est alors en pleine guerre. Six ans plus tard, c’est un certain Ghebreselassi Kidane Habte, 37 ans, qui fait de même. Selon les documents auxquels a eu accès Le Monde Afrique, ce dernier, qui se présente chez HSBC comme « chauffeur de voiture », domicilié à Asmara, dispose en 2007 de plus de 106 millions de dollars tandis que Hassen Abdalla Beshir, le « banquier », en a plus de 209 millions. Aucune information n’est disponible sur ces deux personnages, dans un pays qu’Amnesty International qualifie d’« immense centre de détention, où des citoyens prisonniers de leur propre pays sont régulièrement raflés par l’armée, contraints à travailler pour un Etat phagocyté par le parti ».
Si le Soudan compte quelques très rares millionnaires chez HSBC, liés à des grandes sociétés nationales ou étrangères, c’est en revanche le désert dans les fichiers du Tchad, du Niger ou encore de la Mauritanie. Aucune personne physique issue de ces pays ne dispose de comptes crédités de plus d’un million de dollars chez HSBC en 2007.

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

You must be Logged in to post comment.