04212024Headline:

HSBC : Afrique du Sud

Parmi les 1 787 clients sud-africains de HSBC (pour 2 221 comptes), on retrouve là encore le gotha de l’industrie des pierres précieuses, avec 58 clients qui se présentent comme diamantaires. Nombre d’entre eux sont millionnaires. Autre secteur où l’Afrique du Sud domine sur le continent : l’armement.
L’homme d’affaires et consultant Fana Hlongwane en sait quelque chose. Ancien commandant de la branche militaire de l’ANC, devenu conseiller spécial du ministre de la défense, Joe Modise, en 1995, il a été entendu en décembre par les autorités sud-africaines dans le cadre d’une enquête menée par la commission Seriti sur un contrat douteux signé en 1999 entre Pretoria et British Aerospace. Il est entre autres accusé de « fraude et de corruption » dans cette affaire qui a inquiété l’actuel président Jacob Zuma. Son compte ouvert en mai 2001 est associé à plusieurs sociétés écran domiciliées aux îles Vierges britanniques. En tout, son nom est lié à plus de vingt comptes chez HSBC, crédités de 12,7 millions de dollars.
On croise aussi des importateurs de biens manufacturés, des chefs d’entreprise, des traders et des ingénieurs, des médecins nantis, et des mystérieuses « femmes au foyer » riches à millions, sans doute des prête-noms. L’un des membres de cette élite économique, Martin Darryl Moritz, préside la compagnie aérienne sud-africaine Comair. Son compte était crédité de 27 millions de dollars en 1997, année de sa clôture. En revanche, 164 millions de dollars figuraient toujours fin 2007 sur le compte de l’ex-patron d’un fonds de pension, né en 1927. Les avoirs sud-africains chez HSBC se chiffrent à près de deux milliards de dollars.

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

You must be Logged in to post comment.