05222024Headline:

CES CRIMES DONT POUTINE NE PEUT JUSTIFIER !

 

           Vladimir_Putin_-_2006 Vladimir Vladimirovitch Poutine

 

 

 

 

 

 

 

né le 7 octobre 1952 à Léningrad, est un homme d’État russe, président du gouvernement russe de 1999 à 2000 et de 2008 à 2012, et président de la Fédération de Russie, par intérim de 1999 à 2000, puis en titre de 2000 à 2008 et depuis 2012.

Membre du KGB (service de renseignement et d’action), il commence sa carrière politique à la mairie de Saint-Pétersbourg, puis devient l’un des plus proches conseillers du président Boris Eltsine, qui fera de lui le directeur du FSB (sécurité publique) en 1998, puis le président du gouvernement de la Russie l’année suivante.

À partir du 31 décembre 1999, il assure les fonctions de président de la Fédération de Russie par intérim à la suite de la démission de Boris Eltsine. Il devient président de plein exercice le 7 mai 2000, après avoir remporté l’élection présidentielle dès le premier tour, dans des conditions polémiques. Confortablement réélu en 2004, il mène une grande politique de réformes marquée par un redressement de l’économie nationale et une politique institutionnelle tournée vers une concentration des pouvoirs présidentiels.

En 2008, la Constitution lui interdisant de concourir pour un troisième mandat consécutif, il soutient la candidature de Dmitri Medvedev à la présidence. Une fois élu, celui-ci le nomme président du gouvernement. Dans la foulée, Vladimir Poutine prend la direction du parti Russie unie. Régulièrement critiqué pour l’aspect autoritaire de sa gouvernance, il est pour la première fois réellement contesté à la suite des élections législatives de 2011.

Il se porte candidat à l’élection présidentielle de 2012, bénéficiant à cette occasion du soutien du président sortant, Dmitri Medvedev. Le 7 mai 2012, Vladimir Poutine retrouve la fonction de président de la Fédération de Russie après sa victoire au premier tour de scrutin.

  1. – le 18 avril 2003 Sergueï Iouchenkov, député russe libéral, opposant à la guerre en Tchétchénie, était assassiné à Moscou.
  2. – le 3 juillet 2003 Youri Chtchkotchikhin journal à la Novaïa Gazetta et parlementaire, membre de la commission Kovalev était empoisonné probablement au thallium.
  3. – le 9 juillet 2004 Paul Klebnikov journaliste américain, éditeur de la version russe du magazine Forbes est assassiné à Moscou.
  4. – le 21 mai 2005 Pavel Makeev, journaliste est trouvé mort dans une marre de sang dans la région de Rostov.
  5. – le 28 juin 2005 Magomedzagid Varisov, journaliste est abattu au fusil-mitrailleur Novoye Delo.
  6. – le 14 septembre 2006 Andreï Andreïevitch Kozlov vice-président de la banque centrale russe est assassiné avec son chauffeur.
  7. – le 7 octobre 2006 Anna Stepanovna Politkovskaïa, née Mazepa, journaliste de Novaïa Gazeta et militante des droits de l’homme est assassinée à Moscou.
  8. – le 23 novembre 2006 Alexandre Litvinenko ancien lieutenant-colonel du FSB, réfugié en Grande Bretagne, meurt empoisonné au polonium-210 à Londres.
  9. – le 30 novembre 2006 Maxim Maximov, journaliste à « Gorod » est déclaré mort après deux ans de disparition.
  10. – le 2 mars 2007 Ivan Ivanovitch Safronov, journaliste et éditorialiste russe, pour le quotidien indépendant Kommersant, spécialiste des affaires militaires est projeté du 5e étage de son appartement à Moscou.
  11. – le 31 août 2008 Magomed Ievl
  12. – le 20 novembre 1998 Galina Starovoïtova, députée à la Douma militante des droits de l’Homme et opposante affirmée est assassinée dans son appartement de Saint-Pétersbourg.
  13. oïev, journaliste et opposant, était liquidé lors de son arrestation par la police russeen Ingouchie.
  14. – le 2 septembre 2008 Telman Alishaïev, journaliste à la télévision musulmane TV Tchirkeï dans la république du Daghestan.
  15. – le 14 octobre 2008 Karinna Moskalenko avocate poursuivant l’État russe pour l’assassinat d’Anna Politovskaïa fait l’objet d’une tentative d’empoisonnement mais elle survit.
  16. – le 19 janvier 2009 Stanislav Iourievitch Markelov avocat militant, défenseur des droits de l’homme et Anastassias Babouriva, journaliste de Novaïa Gazeta sont assassinés dans la rue à Moscou.
  17. – le 15 juillet 2009 Natalya Estemirova, journaliste à Novaïa Gazeta et militante des droits de l’homme est enlevée à son domicile à Grozny et retrouvée morte.
  18. – le 11 août 2009 Malik Akhmedilov, journaliste d’investigation est assassiné au Daghestan.
  19. – le 16 novembre 2009 Sergueï Leonidovitch Magnitski avocat fiscaliste meurt en garde à vue.
  20. – le 15 décembre 2011 Gadjiimurad Kamalov, fondateur du journal indépendant Chernovik est assassiné au Daghestan.
  21. – le 5 décembre 2012 Kazbek Gekkiyev, journaliste de télévision à VGTRK est assassiné par deux inconnus au Nord-Caucase.
  22. – le 8 avril 2013 Mikhaïl Beketov, meurt des suites d’une agression subie en 2008 alors qu’il dénonçait des activités de corruption.
  23. – le 9 juillet 2013 Akhmednabi Akhmednabiyev fondateur du journal économique indépendant Novoye Delo est abattu devant sa maison au Daghestan.
  24. – le 27 février 2015 à Moscou, Boris Efimovitch Nemtsov est assassiné à Moscou.

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

You must be Logged in to post comment.