UN EMPLOYÉ DE LA MIRAP DÉNONCE UN MANAGEMENT CHAOTIQUE DU DIRECTEUR

UN EMPLOYÉ DE LA MIRAP DÉNONCE UN MANAGEMENT CHAOTIQUE DU DIRECTEUR

« La mission de régulation des approvisionnements des produits de grande consommation est dirigée par Mbamzock Cyprien .

Depuis le mois de septembre 2019, plus rien ne va plus à la mirap: les marchés témoins ambulants (qui se tenaient dans les grandes villes du cameroun sont fermés. Et il faut préciser que Douala et Yaoundé avaient simultanément 3 marchés temoins 6 jours sur 7). Et il y’avait le grand marché toutes les 2 semaines. Cela permettait à de nombreuses populations de survivre et de pouvoir mettre quelque chose dans leur panier.

Hélas, l’administrateur général de la MIRAP a trouvé, à travers cette structure gouvernementale, l’osccasion de se remplir les poches aux dépens des populations comme d’habitude.

Ainsi, il négocie d’importants contrats d’importation de denrées de première nécessité soit disant pour alimenter les marchés supervisés par la Mirap, mais en réalité, ces importations (sucre, riz etc) sont faites au profit de certains opérateurs économiques qui se soustraient ainsi au paiement de diverses taxes au profit de l’État.

Il va sans dire que M. m
Mbamzock s’en tire pleins les poches, ce d’autant que les personnels de cette structure sont salaire depuis sa création.

Il serait plus que temps que les instances compétentes se penchent sur ce dossier pour relancer l’approvisionnement du panier de la ménagère, surtout en cette période de rentrées scolaires qui ne finit pas d’assecher le porte-monnaie des parents et que bientôt déjà il faudra penser aux fêtes de fin d’année ! »

Pour toute information confidentielle que vous souhaitez rendre publique. Écrivez à l’adresse WhatsApp: 00 44 7404793575

BORIS BERTOLT

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion