LE « MOUVEMENT 10 MILLIONS DE NORDISTES » APPELLE A LA FIN DU CONFINEMENT DU CNDDR…

LE « MOUVEMENT 10 MILLIONS DE NORDISTES » APPELLE A LA FIN DU CONFINEMENT DU CNDDR…

LE « MOUVEMENT 10 MILLIONS DE NORDISTES » APPELLE A LA FIN DU CONFINEMENT DU CNDDR AUX SEULES REGIONS DU NORD-OUEST ET DU SUD-OUEST ET AU LANCEMENT URGENT D’UN PROGRAMME DE RECONSTRUCTION DE L’EXTREME-NORD

Le Comité National de Désarmement, Démobilisation et de Réintégration (CNDDR) créé le 30 novembre 2018, avait vocation à engager les démarches utiles pour assurer la prise en charge des ex-combattants de Boko-Haram dans la région de l’Extrême-Nord et des ex-combattants-séparatistes des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

– Le « Mouvement 10 millions de Nordistes » rappelle qu’à ce jour, le terrorisme de Boko Haram a, depuis 2011, fait plus de 3.000 morts à l’Extrême-Nord, contraint 321.186 personnes à abandonner leurs villages selon un dernier décompte de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), et installé dans la région environ 150.000 réfugiés…

– Le « Mouvement 10 millions de Nordistes » note que 89,7 milliards de FCFA ont été alloués aux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest dans le cadre d’un Plan Présidentiel pour la Reconstruction et le Développement (PPRD).

– Le « Mouvement 10 millions de Nordistes » constate que deux ans après la mise en place du CNDDR, le gouvernement en a confié la direction à deux responsables (coordonnateur national et coordonnateur national adjoint), ressortissants pour l’un du Nord-Ouest et pour l’autre du Sud-Ouest, laissant l’impression qu’il n’a été, en réalité, mis sur pied que pour ces deux régions.

– Le « Mouvement 10 millions de Nordistes » s’inquiète de cette déviation de l’esprit du CNDDR qui pourrait affecter les efforts de démobilisation et de réintégration des combattants de Boko-Haram et aggraver les conséquences de la crise autour de Boko Haram. A ce jour, seulement 155 ex-combattants de Boko Haram sont enregistrés au Centre de Transit de Meri.

Le « Mouvement 10 millions de Nordistes », en rappelant son attachement à la paix et à l’unité du pays, demande au Chef de l’Etat, en plus d’une meilleure prise en compte du conflit de Boko Haram dans le Comité de Faï Yengo et Ekosso Lysonge, de mettre en place urgemment un Plan de Reconstruction de la Région de l’Extrême-Nord dévastée depuis 9 ans par Boko Haram et en proie aujourd’hui à de graves inondations.

Pour le « Mouvement 10 millions de Nordistes »
Guibaï GATAMA.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion