INFORMATIONS CAPITALES : BURKINA- COTE D’IVOIRE – FRANCE ET LA CAN

INFORMATIONS CAPITALES : BURKINA- COTE D’IVOIRE – FRANCE ET LA CAN
POURQUOI LA FORCE EN ATTENTE DE LA CEDEAO N’A PAS SÉCOURU ROCH KABORÉ ?
De sources sûres, le Chef de l’état ivoirien, M. Alassane Dramane OUATTARA a téléphoné, le dimanche 23 janvier 2022 dernier à son patron Emmanuel MACRON, président de la République française pour lui dire que la force en attente de la CEDEAO allait installer l’ex- président Marc ROCH KABORÉ à la présidence du Burkina Faso. Cependant, il y avait deux conditions cumulatives, liées à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), actuellement en cours au Cameroun:
1. Le Burkina Faso devrait perdre contre les panthères du Gabon, lundi 24 dernier (afin de susciter de la population contre les nouvelles autorités militaires)
2. la Côte d’Ivoire devrait battre l’Égypte, hier mercredi 27 janvier 2022 pour que ces militants minoritaires puissent donner de la voix. Malheureusement, ce fut l’inverse qui se produisit. Le Burkina Faso a gagné et les ÉLÉPHANTS de Côte d’Ivoire, ont bataillé dur, mais n’ont pas eu de chance face aux Égyptiens.
Ainsi donc l’opération d’installation de M. Marc ROCH KABORÉ, prévue, aujourd’hui, jeudi 28 janvier 2022, est en attente avec la force en attente de la CEDEAO.
Rappelons que la force en attente de la CEDEAO doit maintenant résoudre une équation du premier degré à trois (3) inconnues (Burkina Faso, Guinée et Mali).
Je suis en attente des actions de la force en attente de la CEDEAO. S’il y a des nouvelles informations, vous serez les premiers informés. Merci d’être en attente de la force en attente de la CEDEAO.
Votre serviteur : Tapé GROUBERA
On est ensemble.
L’HISTOIRE EST LE TRIBUNAL DES PEUPLES.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion