fbpx

Harry “sans amis et sans travail” à Los Angeles : il a beaucoup perdu avec le Megxit

Harry “sans amis et sans travail” à Los Angeles : il a beaucoup perdu avec le Megxit

Depuis le Megxit, le prince Harry et Meghan Markle ne sont plus des membres actifs de la couronne britannique. Une nouvelle vie compliquée pour le duc de Sussex, qui se retrouve sans amis et sans travail à Los Angeles.

Harry “sans amis et sans travail” à Los Angeles : il a beaucoup perdu avec le Megxit© Agence / Bestimage Harry “sans amis et sans travail” à Los Angeles : il a beaucoup perdu avec le Megxit Pas vraiment le rêve américain ! Las d’être la cible des tabloïds, éternels seconds derrière le prince William et Kate Middleton, Meghan Markle et le prince Harry ont pris leurs distances avec la famille royale britannique, décidant de quitter le Royaume-Uni pour mettre le cap sur les Etats-Unis. Retour aux sources pour la duchesse de Sussex qui se rapproche ainsi de sa mère Doria Ragland et des studios d’Hollywood mais une situation beaucoup plus difficile à vivre pour le prince Harry.

A des milliers des kilomètres de son clan, qui l’a vu grandir et s’épanouir, le petit-fils de la reine se retrouve « à la dérive » a confié une source à Vanity Fair selon nos confrères du DailyMail. « C’est une période très étrange pour nous tous, mais je pense qu’il manque à Harry une structure à sa vie en ce moment. Il n’a pas d’amis à L.A. comme Meghan et il n’a pas de travail«  souligne-t-elle. Pour pallier au manque, le jeune père du petit Archie s’activerait ardemment pour garder le contact avec ses copains et collègues au Royaume-Uni grâce à des appels vidéos. Selon cette même source, le duc de Sussex « maintient également une communication régulière » avec les organisations et les mécénats pour lesquels il travaille en Angleterre. Le corps à Los Angeles mais la tête constamment tournée vers Londres…

© Fournis par GalaLe prince Harry garde le contact en direct de Los AngelesBackgrid UK/ Bestimage

Un Megxit douloureux

Cette nouvelle vie dans la cité des anges ne semble pas franchement combler le prince Harry. Selon les informations du Telegraph, le duc de Sussex avait déjà confié à ses proches « qu’il n’arrivait pas à croire » ce qui s’était passé ces deniers mois et que l’armée « lui manquait« . Le prince Harry supervise toujours les Invictus Games qu’il a fondé en 2014 mais qui sont reportés, crise sanitaire oblige, et devrait pleinement s’investir dans leur nouvelle organisation à but non lucratif baptisée Archewell, mais cela suffira-t-il à le combler ? Si le Megxit a durablement fait trembler la couronne britannique, il a également douloureusement ébranlé le prince Harry qui semble avoir bien du mal à trouver ses marques loin des siens.

 

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion