fbpx

Didier Raoult s’en prend à la gestion de l’épidémie de coronavirus à Paris

Didier Raoult s’en prend à la gestion de l’épidémie de coronavirus à Paris

Selon le grand défenseur de l’hydroxychloroquine, la forte mortalité en Ile-de-France est due à une mauvaise gestion dans la prise en charge des patients.

Le professeur Didier Raoult, le 26 février 2020

© afp.com/GERARD JULIEN Le professeur Didier Raoult, le 26 février 2020

Le professeur Raoult n’a pas fini de faire des remous. Dans une vidéo publiée sur YouTube, le grand défenseur de l’hydroxychloroquine pour soigner les patients atteints du coronavirus, et directeur de l’IHU de Marseille, constate que « la mortalité de Paris est plus de cinq fois supérieure à celle de Marseille : c’est-à-dire que lorsqu’une personne mourait à Marseille, il en mourait un peu plus de cinq à Paris ».

Selon lui, « il y a une grande différence dans la prise en charge [entre Paris et Marseille], ce qui doit amener à se poser des questions très sérieuses sur la gestion de l’épidémie dans cette partie de la France ».

Courbes épidémiques de Covid-19 à l’appui, Didier Raoult soutient que la haute mortalité en Ile-de-France n’est pas due à l’âge avancé des victimes : « On voit que ce n’est pas parce que les gens étaient plus âgés ; ce sont les jeunes qui sont morts en Île-de-France. »

« Il y a eu plus de morts en Île-de-France, qui compte 12 millions d’habitants, qu’à Wuhan pour le même nombre d’habitants. La gestion de l’épidémie en Île-de-France a été moins performante en termes de résultats que celle de Wuhan, qui s’est pourtant pris la toute première vague et ne savait pas comment traiter les choses », citrique encore le Professeur Raoult dans cette vidéo. En effet, comme le rappelle Le Figaro, qui a repéré la vidéo, Wuhan – berceau de l’épidémie – a enregistré 3869 décès officiellement, contre 6816 en Ile-de-France, selon les derniers chiffres du 19 mai.

La démonstration de Didier Raoult est balayée par plusieurs médecins. Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), a répondu sur BFMTV que l’importante mortalité en Ile-de-France était notamment due à la « densité de population » de la région.

Source :  L’express

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion