Kum’a Mbappè, contre la pénétration Allemande au Cameroun

Kum’a Mbappè, contre la pénétration Allemande au Cameroun

Par FRANCK ESSI

Kum’a Mbappè, connu sur le nom de Lock Priso, est le roi visionnaire de Bonabéri (Hickory-Town) au moment où le colon allemand cherche à s’installer au Cameroun.

En juillet 1884, Kum’a Mbappè, s’oppose à la signature du traité avec les allemands ; allant ainsi contre l’adhésion de certains chefs Doualas à la signature du traité Germano-Douala.

Les Allemands ne pouvant se permettre une limite à l’extension de leur conquête dans le territoire, vont décider d’annexer Bonabéri sans l’accord de son Roi. Le 28 août 1884, les Allemands vont hisser le drapeau allemand à Bonabéri. Face à cet acte, *Kum’a Mbappè va réagir diplomatiquement par une correspondance au consul allemand, dans laquelle il dit : « Je vous prie de descendre ce drapeau, personne ne nous a achetés, vous vouliez nous corrompre par beaucoup d’argent, nous avons refusé, je vous prie de nous laisser notre liberté et de ne pas apporter du désordre chez nous ».*

*Les Allemands vont refuser d’enlever le drapeau, Kum’a Mbappè va arracher le drapeau allemand de ses terres. Par cette action et d’autres initiatives du roi contre l’invasion allemande, les Allemands vont procéder à une série d’actions violentes.* Ce qui va aboutir le 22 décembre 1884 au bombardement de Bonabéri par le bateau de guerre « Olga » sous les ordres de Max Buchner.

Suite aux violences entre les Allemands et les troupes Doualas après l’attaque de Bonabéri, un dialogue sera tenu et Kum’a Mbappè sera contraint à signer un traité de paix le 13 janvier 1885. Sous cette contrainte, il avait accepté la souveraineté Allemande.

*Kum’a Mbappè (Lock Priso), est l’un des premiers camerounais à s’opposer à l’exploitation de son peuple.* Son refus de signer un traité qui avait pourtant été signé par une majorité des chefs fait de lui quelqu’un qui croyait en ses principes. L’acte de Kum’a Mbappè reste analysé comme l’acte d’un roi soucieux de l’intérêt de son peuple. Il a lutté pour que le pouvoir appartienne au peuple.

*Dans le souci de rendre honneur à ce grand roi qui mettait l’intérêt du peuple au centre de son engagement, il est important pour nous de demander la Transition Politique et rendre le pouvoir au peuple.*

 

          Franck Essi

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion