CES CHEFS SAWA DONT NOUS SOMMES FIERS : Reconquête historique chez les Fils des Éléphants (Manjo)

CES CHEFS SAWA DONT NOUS SOMMES FIERS : Reconquête historique chez les Fils des Éléphants (Manjo)

Son Altesse Royale Sa Majesté Eboa Etouké, Chef Supérieur du Canton Manehas (Manjo).

Le Chef Supérieur des Manehas de Manjo est entrain d’écrire l’histoire en lettres d’Or. Sous son règne précoce de deux ans seulement, il est entrain de remettre tous les villages ancestraux de son territoire de commandement qui ont été arrachés par la violence sanglante de l’histoire, sous son contrôle.

Cet exemple de leadership royal est un cas d’école pour la Chefferie Sawa et littoralienne dans tout son ensemble :

Voilà le genre de Chef dont la pénurie est criarde et déprimante dans le Sawaland. Ainsi, le Roi Eboa Etouké redore le blason de la Chefferie Sawa, lui redonne du poids, de l’envergure, de la dignité, de l’honneur en transmettant un message clair et parfaitement audible à ses compères Sawa et littoraliens :

C’EST POSSIBLE !

Contexte :

Des deux groupements de Manjo qui veut littéralement dire éléphanteau, les deux groupements étant Mouamenam de Manehas, ce dernier fait sensation :

En deux ans de règne le jeune Roi nouvellement installé réalisé quelque chose d’historique :

Après les villages Boum, Lalla Village et Nkuah,
le peuple Manehas sous la houlette de son Altesse Royale Sa Majesté Eboa Etouké vient de reconquérir , mieux de récupérer un autre village de souche Manehas, pour la fierté de tous.

Il s’agit du village Kolla Carrefour situé sur la nationale numéro 5 , voisin de Lalla village..

Et c’est à un digne fils de la famille Mwandjeh, en la personne du Délégué départemental des Domaines et du Cadastre et des Affaires Foncières, M. Midouké Ngwané Salomon qu’est confiée la conduite de ce peuple cosmopolite à dominance étrangère.

Cette cérémonie à été conduite des mains de maître par Dr Bidja Didier, Sous Préfet de l’arrondissement de Manjo, assisté de par la Reine Mère et Reine Madame Ekosso Njandjo Teclaire, maire de Manjo.

Toute l’élite intérieure Manehas de part ses associations et groupes y a activement pris part pour apporter son entier soutien à ce vaillant fils donc les qualités humaines et sociales sont sans commentaires.


La notabilité traditionnelle n’a lésiné sur aucun moyen pour conquérir cette victoire en procédant à une veillée traditionnelle pour déceler le mystère de ce qui a longtemps pu retenir ces villages de souche, de tradition et d’appartenance Manehas dans des mains étrangères.

Quant aux habitants de Kolla Carrefour, ils se gardent de commentaires, c’est une nouvelle ère qui commence.

Bravo et bon vent à Sa Majesté Eboa Etouké, Chef Supérieur EXEMPLAIRE du Canton Manehas.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion