Billy Le Kid tropical dit Mboutou Benjamin Préfet du Wouri : Appel au départ de Mboutou

Billy Le Kid tropical dit Mboutou Benjamin Préfet du Wouri : Appel au départ de Mboutou

                                                                                                         Par Mbella Essomè Martin

 

Appel au départ de Mboutou

Nous constatons une fois de plus que par un message viral sur les réseaux sociaux, Mboutou Benjamin dit Billy le Kid a encore frappé après sa demande de boissons aux Brasseries du Cameroun l’année dernière.

Faisant fi d’ignorer les difficultés insurmontables rencontrées au quotidien par les habitants de Douala, Billy le Kid dans une injonction aux communes exige à celles-ci de verser une contribution substantielle aux administrateurs civils en poste à Douala.

voici la fameuse lettre

Pour la célébration de la fête nationale, que l’on estime à des millions de francs. Bien évidemment,  une importante partie serait mise à sa disposition . Cette pratique d’un autre temps semble perdurer dans les pratiques Mboutouistes, car ce malfrat se sert de son statut pour escroquer à tous vents. Comment peut-on ainsi soutirer autant d’argent aux communes qui ne parviennent même pas à subvenir aux besoins élémentaires des nécessiteux de leurs aires géographiques, où les aides sociales sont inexistantes, et voilà Billy Le Kid qui avec autorité braque les finances communales.

Suite au tollé soulevé par la découverte de cet énième braquage par les administrés, le gouverneur Diboua Ivaha alias Ponce Pilate n’avait d’autre solution que de désapprouver cette forfaiture financière de Mboutou, en cette période d’inflation, de souffrance des populations de Douala qui tirent la langue en se battant quotidiennement pour de nourrir leurs familles : quelle honte !  Quelle irresponsabilité ! La ville de Douala serait-elle devenue une rente de situation pour cet administrateur-voyou de l’État, de la République ?

                                                      la lettre du gouverneur

C’est à se demander s’il y a encore un timonier à la barre Cameroun. Rappelons que Billy le Kid n’est pas à son premier forfait, ce n’est autre que son mode de gouvernance, de fonctionnement à savoir assurer sa retraite en exerçant le rôle de  parrain de la mafia dans le département du Wouri. N’entend-on pas les langues se délier, s’indigner dans les chaumières, affirmant que l’installation du prétendu chef des Bonambela, la démolition de la villa Etoké suivi par Dikolo lui auraient rapporté un pactole conséquent ? Exigeons la  révocation de ce funeste personnage sans scrupules, sans foi ni loi, exigeons  son départ de Douala dans les plus brefs délais. La mobilisation des Sawas doit s’intensifier en fédérant toute la population victime de  ce rapace cupide, avide de gains, afin que son autorité de tutelle extirpe le ver du fruit et que Douala retrouve enfin sa sérénité.

Mboutou le racketteur doit partir, il n’est pas en territoire conquis : haro sur le baudet, le peuple est souverain !

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion