RDPC FRANCE / section nord : le combat d’un seul homme !

De mémoire de militantisme , nous n avions plus eu l’occasion de rencontrer un vrai.

Un jeune camerounais qui se bat contre tous. sa hierachie , ses camardes , y compris les membres du comités central et du bureau politique , incapable de faire respecter les statuts.

LES VRAIS MILITANTS

Au début nous avions connu , JOSEPH OWONA jeune premier très intelligent au milieu des caciques . Puis nous avions vus ces deux (2) sollistes :

ateba yene
ATEBA YENE CHARLES
pascal nyamding
PASCAL CHARLEMAGNE MESSANGA NYAMDING

 ATEBA YENE CHARLES et PASCAL CHARLEMAGNE MESSANGA NYAMDING. Le premier étant décédé  le second comprend la douleur d’une cabale mensongère orchestrée contre lui par ses propres camarades afin de le réduire au silence si possible même exclure du parti.

Mais tous deux  fougueux -honnêtes et surtout n’appartenant à aucun réseau de soutien , ni de sociétés secrètes en ont vus des belles et pas belles .

ERIC MATHIAS OWONA NGUINI
ERIC MATHIAS OWONA NGUINI

ERIC MATHIAS OWONA NGUINI qui lui n’est pas du rdpc , au grand dam de son père (JOSEPH OWONA) . A chacune de ses sorties , meme étant le « fils de … » , on a l’impression qu’il a juré allégeance au peuple pour sa protection. Un robin des bois du peuple,ce « fils de … » est très honnête, respectable et respecté , calme , pragmatique et surtout critique au jour le jour toutes les sorties  du gouvernement . Il n’est pas violent , ni véhément même si la portée de ses paroles et la véracité de ses propos met toujours à mal l’état et le rdpc.

Ensuite vient un dernier , tout jeune qui vit pourtant loin du cameroun. Il est membre du bureau exécutif, et sa particularité est qu’il aime son parti le rdpc exactement comme les deux solistes sus-cités.

Dépuis un bon bout ,il s’agit d’un certain Martin Roger ABA’A il ne cesse de le dire aux « ainés », interpelle les membres du comité central, les membres du bureau politique, afin que ceux-ci respectent les statuts du parti. En particulier l’article VI.

Martin Roger ABAA
ABA’A, MARTIN ROGER

Il conteste l’élection de son nouveau camarade et président le nommé DAVID NVONDO NVONDO docteur en médecine , car d’apres lui il aurait la nationalité française . Le camarade DAVID NVONDO NVONDO ne serait pas alors en conformité avec les statuts du parti. Et il serait anormal que le parti ne respecte pas ses propres statuts.

nvondo nvondo
Mvondo Mvondo David

La séquence qui va suivre sera une série de mails qui circulent dans le tout paris  et hors France y compris au Cameroun.

                 

 

      AUTANT LE DIRE =======> RIEN NE NOUS ARRÊTERA

Les mails en disent assez pour comprendre que le parti des flammes est en feu.

—————————————————————————————————

Relance à JP fogui : Depart de Mvondo Mvondo David suite Violatin de l’article 6 des Statut du RDPC.

ABA’A, MARTIN ROGER

COPY

Cher Camarade Jean – Pierre Fogui,

Nous nous doutons que nos mails  vous agacent mais il faudrait peut-être résoudre les  dysfonctionnements de la section RDPC France-Nord pour ne plus les recevoir.

  1. Les militants RDPC de la section France-Nord ne vous écrivent  pas pour vos beau yeux, désolé les militants RDPC qui adhérent à ce collectif ne sont pas des désorientés.

  2. Les militants RDPC de la section France-Nord ne vous écrivent  pas pour  votre fortune, désolé vous n’êtes pas dans la liste des grands industriels, des grands fournisseurs des biens et services des camerounais.

  3. Les militants RDPC de la section France-Nord ne vous écrivent  pas pour votre intellect, désolé Monsieur le Professeur, il y a en plein autour de nous ici en France. Quand on sait comment obtenir ce sesame

           au Cameroun ça ne donne pas envie. Personnellement je me contente de mon Certificat d’Etude Primaire et Elémentaire abrégé C.E.P.E obtenu à l’Ecole Primaire catholique d’Akon à Sangmélima et mon

          maitre s’appelait Monsieur Fotso Sébastien. Il habitait à la 3ème rue Akon (on n’y allait rarement à la 3ème Rue car nous avions Peur de croiser Monsieur Fotso.  On tremblait. Paix à son âme !).

Jean Pierre Fogui, les militants RDPC de la section France-Nord ont  cru comprendre que c’est vous qui êtes responsable des organes de base du RDPC à l’étranger. Le principe hiérarchique du RDPC voudrait par ailleurs que les organes inférieurs ne doivent adresser leurs rapports qu’aux organes immédiatement supérieurs. Toutefois, le principe hiérarchique ne doit nullement constituer ni un frein, ni un blocage à la circulation de l’information entre les différents organes ou entre ceux-ci et la hiérarchie du parti.

Voilà pourquoi, Les militants vous écrivent.

Si vous comptiez descendre dans l’arène après que le taureau soit fatigué et jouer au torero vaillant c’est raté.

Respectons l’article 6

Camarade Jean-Pierre, Prenez la parole,

Camarade Jean-Pierre, Exprimez-vous.

Nous vous avons fourni  concernant David Mvondo Mvondo, les preuves, qu’il y a de la triche, des viols des articles de nos statuts, du grand banditisme dans les rangs de la section RDPC France-Nord.

Réalisez ce que les militants de France-Nord  pensent de vous : Vous êtes incapable de faire respecter la discipline dans le parti.

Voilà un bon défi à relever.

Monsieur Le Professeur de « Je ne sais quoi » d’ailleurs.

Si vous êtes réellement incapable de faire votre devoir, autant mieux le faire savoir ou  supprimer l’article 6 des statuts du RDPC.

Je terminerai en disant que le vent tournera un jour Camarade.  Votre laxisme vous suivra et les points négatifs que vous capitalisez aujourd’hui compteront en votre défaveur.

Vous laissez mourir une jeunesse qui veut honnêtement servir son pays plutôt que des truands qui s’en mettent plein les poches.

À bon entendeur …

—————————————————————————————————

Relance : Deadline 31/12/2015

From : ABA’A, MARTIN ROGER 22/12/2015

À : . MVONDO MVONDO DAVID

David Mvondo Mvondo ,

Par rapport à tes mails du 22 avril 2015 (mandature sortante).

J’avais  salué ta vigilance concernant le jeu financé en partie par CAMAIRCO, ce fut un acte de reconnaissance de  mes contributions dans les actions au sein de la section RDPC France-NORD.

Courant  Avril 2015  je n’ai pu te répondre car je n’avais pas les informations de la part de CAMAIRCO.

Ne connaissance pas le nom de la française qui tient les comptes du parti camerounais, j’ai pris du retard à informer.

J’annonce  que la section France-Nord n’as pas encore payé  la quote-part de la Section RDPC France-Nord pour  ce jeu soient 400€ à remettre aux caisses de CAMAIRCO, avant la fin de l’année.

Ma contribution personnelle étant 1380 €  (conception jeu + Location matériel + Documentation),  sortie de ma poche.  

CAMAIRCO                                          3600€

Participation Martin Roger ABAA      1380€

Section RDPC  France-Nord                0400€

Soit un total de                                    5830€

Les caisses de la CAMAIR-CO sont en attente de paiement de la participation de la section France-Nord.

Prends attache avec le Représentant  CAMAIRCO  en France, d’ailleurs je le mets en copie de ce mail.

 MARTIN ROGER ABAA

————————————————————————————————–

From: . MVONDO MVONDO

Sent: Wednesday, April 22, 2015 8:55 AM

Subject: RE :RE:RE :RE:REUNION DU BUREAU DE LA SECTION CONCERNANT LA DISCIPLINE AU SEIN DU PARTI

Camarade ABA’A bonjour!
 Rien ne sert que tu fasses ces petites diversions ridicules qui risquent d’alourdir ta cause d’autant plus que nous recevons certains autres éléments qui ne te sont pas favorables. Le financement par CAMAIRCO de ton jeu lors de la cérémonie des vœux au nom de la Section RDPC de France Nord dont nous n’avons eu vent au sein du bureau en est un exemple.

Saches que pour instruire un dossier, tu ne peux en aucun cas le faire sans un mandat du bureau de France Nord que je préside. Envoyer des convocations aux militants, faire des menaces aux militants ne font qu’alourdir ton cas.

Le Président de la Section le Docteur David MVONDO MVONDO.

—————————————————————————————————

From :ABA’A

RE: Le RDPC va mal, à un certain moment on cherche à sauver la maison et on prend une décision.‏

À : jean jaques honoré nsoh

Camarade, Jean Jacques,

Le RDPC fonctionne avec le principe hiérarchique qui postule par ailleurs que les organes inférieurs ne doivent adresser leurs rapports qu’aux organes immédiatement supérieurs. C’est ainsi que le Président de Cellule rend compte au Président du Comité de base tout comme le Président du Comité de base rend compte au Président de Sous-section, et, ce dernier quant à lui, rend compte au Président de Section, point de passage obligé entre la base et le sommet du Parti

Notre relais étant Jean pierre Fogui, c’est là le blocage, dire que c’est la faute plus haut je dis non tu n’as pas de preuves

Plus haut Non t’en sais rien.

Le dysfonctionnement se situe  au niveau de notre porte-parole le Pr. Jean-Pierre FOGUI Délégué aux Relations Internationales et au Droit de l’Homme et Ebénézer Njoh Mouellé qui interprètent les textes de base du RDPC avec condescendance.

Les instance du CC sont-ils au courant ?????????????????

MARTIN ROGER ABA’A

———————————————————————————————–

From: jean jaques honoré nsoh

Subject: Le RDPC va mal, à un certain moment on cherche à sauver la maison et on prend une décision.

Chers Camarades militants et militantes membres du RDPC,

Chers frères et soeurs Camerounais et amis du Cameroun,

Je vous salue dans l’esprit de notre devise « PAIX-TRAVAIL-PATRIE » rappelée dans l’article premier de la constitution de notre pays, et de la devise de notre parti le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais(RDPC) »UNITE-PROGRES-DEMOCRATIE » rappelée dans l’article 4 de nos statuts.

Notre parti va mal et notre  pays avec.

Si dans le département de Dja et Lobo, région du Sud,  on sort déjà pour manifester, cela veut vraiment dire que ça ne va pas surtout en ce qui concerne le RDPC.

Vous êtes d’accord avec moi que le Président national le Camarade Paul BIYA a souvent lui-même dit que » sous le feu de l’action, on peut être amené à commettre des erreurs ».

L’erreur fondamentale que le Président national a commise depuis 1985, c’est de penser que la personnalité capable de dynamiser ce parti à majorité de militants issus de la ruralité et dépendants, ne pouvait provenir que de son entourage de fonctionnaires qu’il a toujours connus.

Au début de son mandat de président national en 1985, la curiosité et la formation politiques n’avaient pas ce niveau.

Il suffisait d’un peu de boisson et de nourriture pour faire adhérer une majorité ou la faire plier.

Aujourd’hui, comme on le dit au Cameroun, on crache déjà sur la nourriture et le vin. La soif de démocratie, la soif du respect des règles a gagné les militants,ils sont devenus plus curieux et méfiants.

En plus nous n’avons plus le soutien que nous bénéficions auprès des autorités administratives telles les chefs de missions diplomatiques, les gouverneurs, préfets, sous-préfets, chefs de villages et autres auxiliaires de l’administration.

Le parti doit donc se réveiller, il doit avoir un animateur capable de le dynamiser .

Le style Jean NKUETE n’est plus à jour, il faut le changer.

On ne peut plus avoir un secrétaire général que pour se retrouver dans les cortèges quand le Président national dans sa fonction de Président de la république sort ou entre du pays, ou encore reçoit un étranger, ou encore qui assiste aux fêtes nationales.

Il doit arracher sa place, c’est-à-dire bouger même si cela n’est pas du goût du président national.

Il devrait faire quoi ?.

1) Mobiliser et rassembler pour structurer le parti c’est-à-dire quoi ?

  – Lui doter d’un siège avec titre foncier digne d’un parti qui a géré le Cameroun de 1966 à 2015

–  Lui donner la possibilité de doter toutes les maisons du parti des titres fonciers et des espaces pour un parti qui gouverne.

– Lui donner la possibilité d’avoir un site internet où un militant paye ses cotisations par carte bancaire .

– Permettre au système bancaire de faire des virements entre comptes différents afin de permettre aux militants de faire des virements dans le compte bancaire du parti.

– De permettre aux militants de participer à la gestion et au contrôle des finances du parti car à l’heure actuelle si le Président BIYA part, le RDPC peut se retrouver à zéro franc.Qui sait aujourd’hui comment se fait la gestion des finances par le camarade trésorier TSIMI EVOUNA, le camarade secrétaire Général Jean NKUETE et le président national, s’ils partent tous au même moment comment allons-nous protéger les finances du parti ? Comment faire pour  que trois militants seulement ne disparaissent pas avec les fonds de notre parti.

Si nous voulons que la section de France soit sérieuse c’est parce qu’elle pouvait constituer note cachette, une des sorties du rat. Peut-on confier nos archives à une section extérieure pour qu’au cas où ?

Peut-on confier des milliards à une section extérieure au cas où ?

La section de Suisse va arracher cette cachette à la France.Elle apparaît plus sérieuse et moins alimentaire que celles de la France.

2) Mobiliser et rassembler pour dynamiser notre parti 

notre parti ne fonctionne pas depuis qu’il est né, il ne vit que sur les mouvements parfois très éloignés les uns les autres du camarade Président national Paul BIYA.

Pourquoi ne peut-on pas voir un secrétaire général du comité central en tournée dans les sections à l’intérieur du pays et à l’extérieur pour les militants résidant à l’étranger.

Dans un parti politique on ne devrait pas lire des styles comme ceux  du camarade  Jean Pierre FOGUI  » Le secrétaire général me charge de vous dire…. »Il est où ? Ne peut-il pas écrire aux présidents de sections ?

Les secrétaires du comité central:

1) A la formation

2) communication

3) organisation et fonctionnement

4) environnement

5) relations internationales et droits de l’homme

Pour ne citer que ceux là ne se voient que pendant les congrès, aucune communication, aucune descente sur le terrain, aucun procès-verbal.

Dans un procès-verbal du comité central, je peux voir l’adresse de l’organe de base de Baleveng, de Bafou, de Bansoa, de Penka Michel et prendre contact avec leurs bureaux pour former les militants.Je peux même envoyer un appui matériel ou financier sans passer par le comité central.

Nous avons tous des communautés qui nous tiennent à cœur et nous pouvons aider à distance.

3) Mobiliser et rassembler pour assurer les missions de la Présidence nationale et du comité central

    Depuis que le RDPC existe, nous n’avons pas encore formé nos responsables surtout.

Pour assurer les campagnes de renouvellement des organes de base, les campagnes de renouvellement de nos élus locaux conseillers municipaux, députés et sénateurs.  Les responsables camarades que le Président national met dans les commissions et envoient sur le terrain sont choisis sur la tête du secrétariat du comité central d’abord pour satisfaire les petits copains, les donateurs et les plus offrants parmi les hommes d’affaires, il s’agit là d’un vedettariat où les militants des villes vont jouer  » les blancs sur le dos de leurs frères et sœurs noirs » qui sont restés au village ou alors plus éloignés que la capitale.

Aucune formation académique et politique au départ.

Chaque commission fait à sa tête.

Les présidents des commissions ne savent pas introduire les réunions.

Les chargés de mission ne savent pas pourquoi ils sont de la commission.

Les membres de la commission ne savent pas pourquoi ils ont été associés.

Prenons les cas les plus récents des renouvellement des organes de base 

Les présidents des commissions faisaient tout, ignorant leurs collègues.

Aucune préparation de réunion avec les bureaux sortants, nous sommes dans un même parti.

Les membres des commissions sont apparus déconnectés des principes des statuts, règlement intérieur, charte, note du secrétaire général du comité central, circulaire du président national.

On a même remarqué qu’il fallait chercher ces documents, ces outils parce qu’ils ne les avaient pas.

On change les responsables du parti parce qu’il ne donne plus à manger et à boire pas parce qu’il n’a pas comblé les attentes des militants, du parti et de la communauté.

Cette situation est la même pour chaque renouvellement des militants du parti au niveau des organes de base du parti, au niveau des conseils municipaux, des membres de l’assemblée nationale ,du sénat et de la Présidence de la République.

La parti n’a pas seulement besoin d’un responsable à plein temps , mais plutôt d’un cadre spécialiste des réformes, capable de concevoir un programme de formation et de renforcement des capacités managériales du parti.

Mais il reste un seul problème. voyons là où il y a problème et si nous voulons sauver notre parti, il est temps d’appeler le chat par son nom.

Notre Présidence national le camarade Paul BIYA que nous avons nous-mêmes rendus et transformé comme un DIEU nous renvoie l’ascenseur, il nous fait comprendre que le DIEU est d’abord « jaloux » c’est-à-dire qu’il anéantit tout ce qui peut bouger dans le sens de :

1) devenir comme lui

2) Le remplacer

3) voir même l’évincer

Si c’était valable hier, l’année dernière, ou il y a 33 ans reconnaissons quand même qu’aujourd’hui c’est différent, il faut qu’on accepte une réalité le poste de Président n’est pas comme la chute d’une mangue qu’il faut attendre qu’elle arrive seule.

En famille d’abord faisons comprendre à notre père qu’il est temps de le changer avant qu’on nous oblige à le changer.

Ce qui s’était passé en 2011 au congrès du parti avait eu un impact positif: René ZE NGUELE avait osé présenter sa candidature au poste de Président national et après le congrès personne n’osait lui dire bonjour il était ostracisé, les militants avaient peur.

Les congressistes n’ont pas su que c’est le Camarade Paul BIYA qui lui aurait  demandé de se présenter comme candidat pour jauger sa côte de popularité.

Ce n’est qu’après la nomination des sénateurs et la nomination du camarade ZE NGUELE que les militants ont su que se présenter comme candidat à la présence nationale du parti n’était pas une chose qui mettait les militants en danger.

Alors il faut donc dire que si le secrétaire général travaille pour sa propre candidature cela ne poserait plus de problème aujourd’hui notre Dieu a cessé d’être jaloux car il prend déjà sa retraite.

Le parti a donc besoin d’un camarade qui peut sortir du lot et dynamiser ce parti.

Allons donc en septembre 2016 en nous préparant sur un changement de cap, une application des principes du renouveau, en renouvelant notre parti, en nettoyant notre pays.

BOKO HARAM est comme ces moustiques, ces cafards, ces souris qui sont là parce que la maison est sale, et que si nous la nettoyons, on ne les verra plus.

Il faut qu’on arrête de dire dans notre parti qu’on est opposant lorsqu’on analyse avec objectivité la situation dans laquelle nous nous trouvons et que nous vivons.

Je pense que pour 2015, je vous ai beaucoup entretenu et animé sur cette question du parti et il est temps pour moi de me concentrer sur d’autres aspects autres que l’organisation et le fonctionnement du RDPC.

Disons tout simplement que même le plus grand livre est formel  » un arbre qui ne produit pas le bon fruit doit être abattu ».

QUE VIVE LE RDPC.

 —————————————————————————————

ABA’A, MARTIN ROGER

Envoyé :

mar. 22/12/15 19:19

À :

jean jaques honoré nsoh Roger ZE MBARGA MVONDO MVONDO DAVID

Cc :

Jean-Pierre FOGUI

Jean Jacques et Roger Charles,

 Je suis votre ainé et parent ici en France, vous me devez du respect. Vous arrêtez de vous déshabillé en public.

 J’ai lu avec attention les PJ de la création de cette fameuse entreprise  par Jean Jacques Nsoh  Kbis N° R.C.S Orléans 518 206 693 N° gestion 2009 B 1256

 Jean Jacques vend 50% des parts t à David Mvondo Mvondo Puis  30% de parts à Charles Roger Zeh Mbarga.

David Mvondo Mvondo contacte son expert-comptable Monsieur  Roger Mbomiko pour finaliser la vente des parts l’opération

 Au greffe d’Orléans l’expert-comptable de David Mvondo  présente le  Kbis N° R.C.S Orléans 408 072 171(96 B 373) correspondant  à une autre entreprise, le greffe du tribunal de commerce le  découvre la magouille et bloque le dossier  ,ceci à la surprise de Jean Jacques Nsoh.

 

Qui voulait évincer Jean-Jacques Nsoh?

–          David Mvondo Mvondo,

–          Roger Zeh Mbarga,

–          ou les deux.

–          Ou alors c’est une simple négligence de l’expert devenu introuvable.

 C’est de cette mésaventure que nait ce désordre entre (Roger Zeh Mbarga David Mvondo Mvondo) et Jean Jacques Nsoh.

 Jean-Jacques Nsoh  a apporté les preuves (P.J.) que c’est bien lui qui a créé l’entreprise.

Quant aux échanges «Cameroun-Europe»  Jean-Jacques Nsoh apporte aussi tous les documents vérifiables (P.J.) au cabinet civil de la présidence de la république du Cameroun de l’existence officielle de sa fondation.

 A partir de maintenant J’aimerai  que vous rapportez que les informations dont vous avez la preuve et vérifiez bien vos sources

 Je vous dit STOP.

SUJET.CLOS

Revenons au respect des textes de base du RDPC  Article 6.

Le RDPC aux Camerounais.

—————————————————————————————————– 

From: jean jaques honoré nsoh

Sent: Tuesday, December 22, 2015 5:15 PM

To: ABA’A, MARTIN ROGER; Jean Owono; jean-marie Oyono Atyam ; Jean-Pierre FOGUI; DELPHINE NTETE; David MVONDO MVONDO; Emma Parmentier; Roger ZE MBARGA; GAELLE DEUNGOUE

Subject: Je fais taire une autre calomnie qui fait de moi un proxénète, non j’ai travaillé pour la jeunesse du Cameroun et je vous demande du respect.

 Mon cher camarade et frère Roger ZE MBARGA,

je vous salue toujours dans notre devise rappelée à l’article 4 des statuts de notre parti des Camerounais le RDPC à savoir « UNITE-PROGRES-DEMOCRATIE », comme quoi ce n’est pas qu’en France seule qu’il y a le front national, ailleurs aussi il y a des vertrougejaunes comme les bleumarines.

Notre parti est sérieux il fonctionne dans les textes.

J’ai mis fin à une polémique qui serait alimentée pour ternir mon image de politicien, j’ai même la chance que dans un département le Dja et Lobo qui est notre département à nous tous, pour moi est il est mon département actuel, et pour vous un département d’origine, sauf que vous êtes Français sans savoir de quelle commune, quelle sous-préfecture , quel département et quelle région vous appartenez, je suis l’un des rares qui est connu dans le cadre de la politique et du RDPC dans tous les arrondissements et toutes les communes du cameroun.

Mon cher camarade ZE MBARGA dites-moi en quoi dans votre département d’origine vous pouvez franchir le seuil de la porte de la maison du parti de Zoétélé avant moi ?

Le préfet de sangmelima en 2002 Monsieur BETI ASSOMO pour ses besoins de maintien de l’ordre avait affirmé « Il n’ya que le Docteur NSOH Jean-Jacques pour assurer le bon déroulement des opérations de renouvellement des organes de base à Zoétélé et maintenir l’ordre et la tranquilité post-électorales ».

Dans les comités de base de Mvoutessi et NSIMI , j’avais mis de l’ordre et réalisé ces opérations dont tout le monde redoutait.

Les camarades Ondoua Akono de la section RDPC, Mengue Nkili de la section OFRDPC et Monefong joël de la section OJRDPC ont encore ces souvenirs de la toute première circonscription politique de Dja et Lobo II à Zoétélé en 2002. tout le monde avait regretté mon absence aux récents renouvellements à Zoétélé où vous êtes nés.

Lorsque j’arrive en France, et que je rencontre un originaire de Zoétélé, il  doit se plier en deux.

Vos petits euros vous trompent.

J’ai fait taire un mensonge que vous seriez à l’origine à savoir j’ai été viré de votre entreprise parce que j’ai voulu vous escroquer. J’ai sorti les documents il apparaît que c’est mon entreprise.

Entre nous camarade ZE MBARGA, vous pouvez créer un cabinet de conseil parce que vous étiez dans quelle école de conseil ?

Je pense que c’est moi venu du Cameroun, arrivé en France en 2006 qui pars encore à l’université catholique d’Angers 22ème promotion, qui fait représenter le Cameroun dans cette école IDCE.

Comme ce n’est pas tout, dans vos délires, il serait, il paraîtrait que vous dites encore que je suis un réfugié un proxénète parce que j’avais fait entrer des jeunes camerounais en Europe, Amérique et Asie, plus l’Afrique du Sud.

J’assume je l’ai d’ailleurs dit à Orléans où des Camerounais ont cru me dénoncer en me portant plaintes en Belgique, mais malheureusement en 1996 au sommet France Afrique de Ouagadougou Jacques Chirac disait la France est l’avocat de l’Afrique auprès de l’Union européenne et c’est lui qui m’avait permis grâce au décret européen sur le placement au-pair du 24 novembre 1969, de faire entrer des jeunes camerounais dans l’union européenne et ces jeunes sont entrés avec carte de séjour, salaire, assurance, cours de langue, transport, nourris et blanchis.

Dans ton arrondissement de zoétélé ils sont nombreux, vous pouvez aller voir au carrefour à Ngolbang.

Mon association était agréée au Ministère des relations extérieures par feu Ferdinand Oyono

Mon association était suivie à la D5 par Samuel Ayolo Mvondo, Georges Bekono NKOA et feu Docteur BOMBA, à la D2 par Docteur BATIBONIAK, à la DAJT par Monsieur YANGA des noms que les paysans ne peuvent pas connaître.

Alors j’avais écrit au Président de la république

J’ai reçu une réponse

Tous ces documents sont rassemblés avec numéro de bordereau vérifiables au cabinet civil de la présidence de la république.

Comme il n’ y a que celui là qui est d’actualité je le publie pour dire qu’au Cameroun on a peur de rien lorsqu’on est sérieux.

Ce ne sont pas ces courriers faux et d’usage de faux que je lis.

Pour dire finalement que pour m’attaquer, il faudra prendre du temps, je suis un homme d’Etat au Cameroun, je travaille par décret présidentiel, j’ai un décret  présidentiel signé par TESSA PAUL en 1988 c’est vérifiable au secrétariat général de la Présidence du Cameroun.

Je ne suis pas un voyou.

D’ailleurs les jeunes qui sont venus en Europe dans le programme au-pair que vous attaquez sont en majorité des militants du RDPC et s’attaquer à moi signifie s’attaquer à l’adhésion de plus de la moitié des militants de France Nord.je ne parle pas de France sud, Italie, Allemagne, Espagne, Belgique pour ne citer que ces pays là.

M’avoir à l’opposition, le Président national lui-même le sait, n’est pas souhaitable.

Pour dire que cher camarade, faire de la politique dans le RDPC c’est d’abord avoir la capacité de faire bouger les Camerounais, et par reconnaissance ils viennent pour moi.

Je demande une fois de plus d’arrêter cette calomnie je suis un homme d’Etat au Cameroun.

Question : Camarade Oyono Atyam, vous dites que ZE MBARGA était à Sangmelima , il jouait dans quel stade à Akon ou à Lobo-si ?????????????????

———————————————————————————————–

De :

 ABA’A, MARTIN )

Envoyé :

mar. 22/12/15 23:09

Cher Camarades demandeurs,

 Je comprends votre inquiétude, je ne change , nous abandonnons pas le combat David  Mvondo Mvondo doit partir.

 Je vous réponds mais à tous les camarades.

Demandez David Mvondo Mvondo  de régler les 400€ n’est pas reconnaitre  sa légitimité. C’est faux.et faux.

C’est une façon que  ce bandit remettre les sous qu’il pique aux camerounais..

Je ne suis ni le philosophe  Ebénézer Njoh Mouellé ni le professeur  Jean Pierre Fogui

–   qui se moquent de textes adoptés 3ème Congrès d’ordinaire du RDPC et rendus exécutoires

–   qui se moquent du Secrétaire général du Comité central  chargé de l’exécution des textes de base,

–   qui se moquent du président national garant de ces textes de base,.

en place à la tête e la section RDPC de France-Nord une personne de nationalité française pourtant l’article 6 des Statut qui le contraire.

C’est malheureux.

 Le combat continue

Lequel ?

Celui de respecter les textes de base du  Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, comprenant: les statuts, le règlement intérieur et la charte.

 Martin Roger ABAA

Militant RDPC

———————————————————————— 

 From: . MVONDO MVONDO DAVID

Sent: Wednesday, April 22, 2015 8:55 AM

To: ABA’A, MARTIN ROGER; ROGER ABAA; Jean Baptiste AMVOUNA; calvin moluh; EMERY Paul Eric ROSI/SI CLIENT; JEAN MARC ETOUNDI; MABOU; David MVONDO MVONDO; Elias NJI KUDI; LUCIEN NTAMAG; DELPHINE NTETE; JOSEPHINE TCHANG; TEMGOUA MARTIN

Subject: RE :RE:RE :RE:REUNION DU BUREAU DE LA SECTION CONCERNANT LA DISCIPLINE AU SEIN DU PARTI

Camarade ABA’A bonjour!

 Rien ne sert que tu fasses ces petites diversions ridicules qui risquent d’alourdir ta cause d’autant plus que nous recevons certains autres éléments qui ne te sont pas favorables. Le financement par CAMAIRCO de ton jeu lors de la cérémonie des vœux au nom de la Section RDPC de France Nord dont nous n’avons eu vent au sein du bureau en est un exemple.

Saches que pour instruire un dossier, tu ne peux en aucun cas le faire sans un mandat du bureau de France Nord que je préside. Envoyer des convocations aux militants, faire des menaces aux militants ne font qu’alourdir ton cas.

Le Président de la Section le Docteur David MVONDO MVONDO.

 ——————————————————————————————–

From : Martin Roger ABAA mar. 22/12/15 12:08

To : stanislas owona

Stan,

Ce n’est pas moi qui pollue ta boite  ce sont ceux  qui ne respectent  pas l’article 6.

Ce n’est pas moi qui pollue ta boite  ce sont ceux  qui cautionnent  le non-respect de l’article 6.

J’ai pourtant été clair  Stan malgré les insultes des uns et des autres ,

  1. tu me liras tant les textes de base du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais ne seront pas respectés.

  2. tu me liras Tant que Jean Pierre Fogui  ne sanctionne pas  les contrevenants à l’article 6 des Statuts  du RDPC.

  3. tu me liras Tant que le français David Mvondo Mvondo n’aura pas démissionné de la présidence de la section Fance-Nord selon l’article 6 des Statuts  du RDPC.

 «Les militants du RDPC n’envisagent pas que l’on puisse choisir quelqu’un qui n’est pas Camerounais pour diriger la section RDPC France-NORD »

 Martin Roger ABAA

Militant RDPC Section France-Nord.

 ————————————————————————————————-

 From: stanislas owona

Sent: Tuesday, December 22, 2015 1:32 AM

Subject: Re: Voilà pourquoi, Les militants vous écrivent.

Pourriez-vous m’éloigner de vos écrits ?

Merci.

SOO

—————————————————————————————————-

Le Lundi 21 décembre 2015 16h29, « ABA’A, MARTIN ROGERa écrit :

 Stan,

On ne s’amuse pas avec certain symbole, comme « être camerounais ».

Tant qu’on ne sanctionne pas  les contrevenants à l’article 6 des Statuts  du RDPC ;la pollution dans ta boite va continuer

Et sache que « Polluer ta  boite  pour avoir bien fait est une récompense ».

Bonne fête.

 —————————————————————————————————

From: stanislas owona

Sent: Monday, December 21, 2015 12:47 AM

Subject: Re: Voilà pourquoi, Les militants vous écrivent.

Martin Roger

Pouvez-vous éviter de polluer nos boîtes ?

Par pitié, laissez-nous vivre en cette période de fêtes et permettez-moi de penser à mes enfants.

A ne plus vous lire.

SOO

—————————————————————————————————–

Le Dimanche 20 décembre 2015 18h51, « ABA’A, MARTIN ROGER

a écrit :

COPY

 Cher Camarade Jean – Pierre Fogui,

 Nous nous doutons que nos mails  vous agacent mais il faudrait peut-être résoudre les  dysfonctionnements de la section RDPC France-Nord pour ne plus les recevoir.

  1. Les militants RDPC de la section France-Nord ne vous écrivent  pas pour vos beau yeux, désolé les militants RDPC qui adhérent à ce collectif ne sont pas des désorientés.

  2. Les militants RDPC de la section France-Nord ne vous écrivent  pas pour  votre fortune, désolé vous n’êtes pas dans la liste des grands industriels, des grands fournisseurs des biens et services des camerounais.

  3. Les militants RDPC de la section France-Nord ne vous écrivent  pas pour votre intellect, désolé Monsieur le Professeur, il y a en plein autour de nous ici en France. Quand on sait comment obtenir ce sesame

           au Cameroun ça ne donne pas envie. Personnellement je me contente de mon Certificat d’Etude Primaire et Elémentaire abrégé C.E.P.E obtenu à l’Ecole Primaire catholique d’Akon à Sangmélima et mon

          maitre s’appelait Monsieur Fotso Sébastien. Il habitait à la 3ème rue Akon (on n’y allait rarement à la 3ème Rue car nous avions Peur de croiser Monsieur Fotso.  On tremblait. Paix à son âme !).

 Jean Pierre Fogui, les militants RDPC de la section France-Nord ont  cru comprendre que c’est vous qui êtes responsable des organes de base du RDPC à l’étranger. Le principe hiérarchique du RDPC voudrait par ailleurs que les organes inférieurs ne doivent adresser leurs rapports qu’aux organes immédiatement supérieurs. Toutefois, le principe hiérarchique ne doit nullement constituer ni un frein, ni un blocage à la circulation de l’information entre les différents organes ou entre ceux-ci et la hiérarchie du parti.

Voilà pourquoi, Les militants vous écrivent.

 Si vous comptiez descendre dans l’arène après que le taureau soit fatigué et jouer au torero vaillant c’est raté.

Respectons l’article 6

Camarade Jean-Pierre, Prenez la parole,

Camarade Jean-Pierre, Exprimez-vous.

 Nous vous avons fourni  concernant David Mvondo Mvondo, les preuves, qu’il y a de la triche, des viols des articles de nos statuts, du grand banditisme dans les rangs de la section RDPC France-Nord.

 Réalisez ce que les militants de France-Nord  pensent de vous : Vous êtes incapable de faire respecter la discipline dans le parti.

Voilà un bon défi à relever.

 Monsieur Le Professeur de « Je ne sais quoi » d’ailleurs.

Si vous êtes réellement incapable de faire votre devoir, autant mieux le faire savoir ou  supprimer l’article 6 des statuts du RDPC.

 Je terminerai en disant que le vent tournera un jour Camarade.  Votre laxisme vous suivra et les points négatifs que vous capitalisez aujourd’hui compteront en votre défaveur.

Vous laissez mourir une jeunesse qui veut honnêtement servir son pays plutôt que des truands qui s’en mettent plein les poches.

 À bon entendeur …

 —————————————————————————————————-

From : ABA’A, MARTIN ROGER 22/12/2015

Cher Camarades demandeurs,

 Je comprends votre inquiétude, je ne change , nous abandonnons pas le combat David  Mvondo Mvondo doit partir.

Je vous réponds mais à tous les camarades.

Demandez David Mvondo Mvondo  de régler les 400€ n’est pas reconnaitre  sa légitimité. C’est faux.et faux.

C’est une façon que  ce bandit remettre les sous qu’il pique aux camerounais..

Je ne suis ni le philosophe  Ebénézer Njoh Mouellé ni le professeur  Jean Pierre Fogui

–   qui se moquent de textes adoptés 3ème Congrès d’ordinaire du RDPC et rendus exécutoires

–   qui se moquent du Secrétaire général du Comité central  chargé de l’exécution des textes de base,

–   qui se moquent du président national garant de ces textes de base,.

en place à la tête e la section RDPC de France-Nord une personne de nationalité française pourtant l’article 6 des Statut qui le contraire.

C’est malheureux.

 Le combat continue

Lequel ?

Celui de respecter les textes de base du  Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, comprenant: les statuts, le règlement intérieur et la charte.

 Martin Roger ABAA

Militant RDPC

—————————————————————————————————-

             AUTANT LE DIRE =========>RIEN NE NOUS ARRÊTERA

                                   ça sort comme ça sort !

  attendons la deadline du 31-12-2015 !

Pourquoi  sortir les mails au lieu de faire juste des écrits, juste pour faire comprendre à tous ceux du rdpc qui pensent

1- Qu’ils peuvent se servir de nos ressources  sans impunité

2-Qu’ils peuvent mettre la CAMAIRCO au sol

3-Qu’ils peuvent voler notre argent sans représaillent

 QU’ILS SE TROMPENT LE MOMENT VIENDRA ET ON FERA LE BILAN !

 Ne dormez-pas la suite semble être très chaude restez connectés et suivez nous , car nous avions des sources  bien informés .

source : rdpc france

1-COPYJPRelance    <=======  télécharger le document

 2- Obsdemdavid      <======== télécharger le document

 3- BODACC-B_20110121_0001_p000  <====télécharger le document

            AUTANT LE DIRE =========>RIEN NE NOUS ARRÊTERA

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion